Dégustation du 11 avril 2011 : whiskies « finesse »

Publié: avril 19, 2011 dans DEGUSTATIONS

Michel a transmis ses fiche de dégustation :-). Merci !

Tout d’abord :

Whisky mystère, rappel de la dégustation du 17 juin 2010 : Glenmorangie, The Original.

40%. 10 ans. Robe dorée. Nez marqué par la vanille, très floral. Bois exotique, citron, miel, pêche. Bouche : marquée par la force alcoolique et le miel. L’eau adoucit le whisky, qui apparaît un peu linéaire. De la finesse. Whisky un peu simple.

Puis, les «whiskies finesse» :

  • 1er whisky de cette soirée « finesse » : Glenglassaugh Blushes :

distillat vieilli 6 mois en fûts de vin rouge de Californie… ce n’est donc pas un whisky. 50°. 8000 bouteilles vendues. Dégustation du 11 avril 2011. Robe rosée. Nez d’arômes fermentaires et de fruits mûrs (prune) tirant sur le marc de pinot Noir. Bouche à l’attaque salée. Peu agréable ! et ça coûte ≈ 60€ !

  • 2ème whisky : Dalwhinnie 15 ans

Nez de malt, de fleurs jaunes, avec une touche de gingembre, de pomme coupée et de menthol. Bouche à l’attaque vive mais équilibrée. Whisky assez direct de prime abord, qui laisse place à une certaine rondeur, tout en conservant de la chaleur. On est plus sur la texture que sur le fruit. Petites touches d’amande. Bonne longueur pour ce whisky franc du collier, bien fait, mais qui ne nous emmène pas sur des sommets. Bon whisky tout de même. Complément dégustation du 11 avril 2011 : mêmes remarques, avec un nez complexe où le toffee, le fudge, le caramel interviennent, et avec une bouche aux notes subtilement fumées. Finale longue. Whisky sur la finesse. (54,90 €).

  • 3ème whisky : Linkwood 15 ans

Gordon & MacPhail, 43°. Couleur ambre foncé, reflets bronze. Nez de vanille, de bois exotique ; fait penser à un rhum. Pruneau, café. Bouche gourmande, avec de la mâche. Noix de pécan, amande. Puissance et finesse. Finale un peu asséchante (due au fût ?), mais longue. Très beau whisky, assez pâtissier.

  • 4ème whisky : Glenlivet Nadurra

16 ans. O.B. Natural cask strength, non-chill filtered. Vieilli en fûts de bourbon de 1er remplissage. Couleur : or vif. Nez : puissant et fin. Epices, gingembre, orange confite, gentiane. L’eau avive le côté médicinal. Bouche un peu agressive, à l’attaque vive, épicée. Finale chaude. Beau whisky.

  • 5ème whisky : Clynelish 1992

46°. Signatory Vintage. Couleur pâle. Nez marqué par un peu de fumée froide, tourbé, avec des arômes citronnés. Fumée de feuilles mortes. Bouche marquée légèrement par la tourbe et un goût salé. Beaucoup de finesse. Beau whisky.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s