Merci Michel pour l’organisation et les notes de dégustation !

Notes de dégustation par Michel MARC

  •  Dalmore 12 ans. 40%. 57 €.

Couleur : Ambre à reflets verts.

Nez : noix, sherry, fruits secs, amande, vieux bois, bois exotique.

Bouche : du gras. Bouche conforme au nez. Amande amère, zeste d’agrume.

Finale : un peu courte.


  •  Dalmore 15 ans. 40%. 12 ans de vieillissement en fûts de bourbon, affinage 3 ans dans différents fûts

Couleur: ambre

Nez : Sur le sherry, avec de la finesse. Vanille, fruits cuits, zeste d’agrume.Gingembre.

Bouche : belle bouche, avec de la vivacité. De fines épices, de la girofle. Sec.

Bien équilibré.


  • Dalmore 18 ans. 43%. Fûts de chêne, puis 3 ans d’affinage en fûts d’oloroso mathusalem.129 €.

Couleur : Cuivre

Nez : notes un peu curieuses ; pommes très cuites, tatin ; gentiane.

Bouche : whisky vif, épicé, qui fait penser à de vieux rhums du Vénézuéla.

Salin.

Très beau whisky.


  •  Dalmore Cigar Malt Reserve (ex- Gran Reserva). 44%. Vieilli en fûts de chêne américain,puis différents affinages, dont fûts d’oloroso et de cabernet-sauvignon. 99 €.

Couleur : ambre bronze.

Nez : feuilles mortes, sherry, fruits secs, alcool de fruits.

Bouche : de la force, de la vivacité, vite tempérées. On retrouve des épices.

Belle ampleur.

Beau whisky, avec une finale longue. Whisky de fin de repas.


  •  Dalmore King Alexander III 1263. 40%. Distillé en 1992. Vieilli 15 ans en fûts de chêne, puis répartition en 6 lots ayant connu des affinages différents de 2 à 5ans avant assemblage.  189 €.

Couleur : vieil or / ambre soutenu

Nez : du fruit, du sherry, de la rose ancienne.

Bouche : complexe, ronde, aux arômes fondus. Beaucoup de fraîcheur. Belle bouche.

Beau whisky, à avoir dans sa whiskythèque…

Notes de dégustation par Michel MARC

 

Présentation succincte de Compass Box : il s’agit d’un embouteilleur indépendant (écossais) original en ce sens qu’il ne se contente pas d’acheter des distillats pour les faire vieillir et les embouteiller, comme le font nombre d’autres embouteilleurs. En effet, Compass Box mise sur les assemblages, et pour cela recourt au grand talent de John Glaser, maître en la matière. Chez Compass Box, on ne trouve pas de single malts, donc. Mais par contre, on a toute une gamme de blended grains, blended whiskies (= blended scotches) et blended malts. Tout l’art de Glaser est de produire, au sein de cette gamme, des whiskies ayant des profils différents. Il y parvient par un choix minutieux des distillats utilisés et des fûts de vieillissement, pour lesquels il montre une grande exigence.

 

Les whiskies de la dégustation :

 

  • Hedonism. Sans mention d’âge. Blended grain. 43%. Vieilli en fûts de chêne américain. 82 €.

Couleur or très pâle.

Nez floral, tirant sur l’amande douce, les céréales, la vanille et le vernis à ongle.

Bouche marquée par une certaine puissance alcoolique et une belle intensité, avec des saveurs de gentiane et de noix de coco. Texture huileuse.

La finale est longue, légèrement asséchante.

Beau whisky.


  • Asyla. Sans mention d’âge. Blended whisky (50% de malts provenant de Linkwood, Glen Elgin et Cragganmore ; 50% de whiskies de grain issus de Cambus et Cameronbridge). 40%. Vieilli en fûts de chêne américain de 1er remplissage.

Couleur or vif.

Nez sur le chêne, la vanille, avec des arômes herbacés mêlés à de la cire, des céréales, de la poire surmûrie et des fruits fermentés.

Bouche : attaque sur l’amande douce ; puis la vanille et les épices s’imposent. Ensemble gourmand, harmonieux, onctueux.

Finale longue.

Beau whisky.


  • Great King Street. Sans mention d’âge. Blended whisky (50% de malts des Highlands du Nord; 50% de whiskies de grain). 43%.

Couleur : dorée claire.

Nez marqué par le bois, les fleurs jaunes, la cire ; à l’aération, des arômes fermentaires se manifestent.

Bouche : harmonieuse ; le malt domine le grain. Profil classique. Belle suavité.

Finale assez longue se terminant sur les fruits secs.

Whisky fin élégant.


  • Oak Cross. Blended malt (Brora, Teaninich; malts âgés de 10 à 12 ans). 43%. Vieilli en fûts de chêne américain et en fûts de chêne français.

Couleur or clair, légers reflets bronze.

Nez : sur les épices et le menthol ; léger fruité (poire), puis, à l’aération, fruits confiturés en notes discrètes.

Bouche : on retrouve les épices. Bouche puissante et tapissante.

Très beau whisky, nettement marqué par le malt.


  • Spice Tree. Blended malt (Dailuaine, Teaninich, Brora, Longmorn ; malts d’environ 10 ans). 46%. Vieilli en fûts de chêne américain de 1er et 2nd remplissage, puis second vieillissement en fûts ayant des têtes en chêne sessile des Vosges, fortement chauffées.

Couleur : or franc, reflets soutenus.

Nez marqué par les épices, le raisin sec, le chêne, le bois exotique, la cire et le poivre.

Bouche : les épices s’expriment intensément (girofle), avec une subtile prolongation sur la vanille.

Très beau whisky


  • The Peat Monster. Blended malt (Port Askaig, avec une forte base de Caol Ila, et Ardmore ; malts de 10 à 16 ans). 46%. Elevage en fûts de bourbon de 1er et 2nd remplissage.

Couleur : claire.

Nez : médicinal, marqué par le goudron et la fumée. Des notes animales (andouille de Guéméné) et herbacées.

Bouche : sur le caoutchouc brûlé et la fumée ; un côté salin ; des épices. Texture huileuse.

Beau whisky, mais un peu hésitant entre la force d’un Islay et la subtilité d’un Speyside.

 

Dégustation du 17 septembre 2014

Thème : Whiskies d’Europe

Merci à Jean-Marc pour l’organisation et à Michel pour les notes de dégustation !

La dégustation de ce jour propose un tour d’Europe des whiskies hors Écosse, Irlande et France.

Embrujo

  • Embrujo de Granada, whisky espagnol (Andalousie).

40%. 5 ans Vieilli en fûts de chêne américain ayant contenu du sherry (Jerez). Non filtré à froid. 26 €.

Couleur : assez soutenue, dorée.

Nez : sherry, bois exotique, rancio, fruits secs, vieux cuir, céréales, fleurs jaunes . Nez puissant et alcooleux.

Bouche : attaque peu plaisante, goût de « vieux ». Assez sec.

Finale : persistance gustative, mais structure fuyante.

Manque d’harmonie.


  • Slyrs 2010, whisky allemand (Bavière)Slyrs

Embouteillé en 2013 (donc 3 ans). 43%.

Double distillation et vieillissement en fûts de chêne blanc d’Amérique. 50 €.

Couleur : or clair.

Nez : fruits fermentés, céréales, malt.

Bouche : fruits à noyaux, structure moyenne.

Whisky léger qui manque de personnalité.


  • Millstone, whisky des Pays-Bas (Millstone American Oak Zuidam)Millstone

43%. 10 ans. Vieilli d’abord en petits fûts, puis dans divers fûts. 67 €.

Couleur : ambre clair.

Nez : agréable, floral, petites notes de menthol et de fruits exotiques.

Bouche : sur les agrumes et les fleurs. Menthol, amande douce. Notes végétales.

Intéressant, assez équilibré.


  • Mackmyra Special 06. Suède. Mackmyra

Vieilli en fûts de chêne suédois et autres fûts. 46,8%. 75 €.

Couleur : or vif clair/ jaunepaille.

Nez : joli nez subtil sur le malt et les amandes. Notes finement végétales.

Bouche : raffinée, sur des notes amandées. Texture un peu huileuse. Structure un peu évanescente.

Whisky manquant un peu de corps.


  • English Wh & Co Chapter 11. Saint George’s Distillery. AngleterreChapter11 (Norfolk).

Heavily peated. 3 ans, 46%. Vieilli en fûts de bourbon. 63 €.

Couleur: très Claire.

Nez: tourbé, mais finement. Quelques notes florales.

Bouche : texture légèrement huileuse. Bouche suave. De la longueur.
Finale saline.

Whisky équilibré, plaisant.


  • Hammer Head. Tchéquie. Distillé en 1989 (C’était alors la Tchécoslovaquie). Hammer Head

23 ans. 40,7 %. 59 €.

Couleur : ambre.

Nez : vieux meuble ciré, vieille peinture.

Bouche : confirmant le nez. Peu agréable.

Bof…

Brève : Une nouvelle distillerie

Publié: juin 27, 2014 dans Pêle- mêle

Un permis de construire à été accordé pour construire une nouvelle distillerie … sur l’île d’Islay portant le nombre de distilleries à neuf.

Le début des travaux étant prévu mi 2014, l’ouverture de cette nouvelle distillerie, située près de Bowmore, est envisagée mi 2015.

Son nom ? Gartbreck !

Comme la distillerie elle-même, le nouveau site internet http://www.gartbreck.com/ est en construction …

Brève : La France et le whisky

Publié: juin 27, 2014 dans Pêle- mêle

« Whisky Magazine » a consacré un article très intéressant à la consommation de whisky en France en 2013. On peut notamment y relever quelques chiffres :

– le whisky représente 38% des ventes de spiritueux devant les boissons anisées (20%)

– les blends de moins de 12 ans dominent le marché avec 117 millions de bouteilles, devant les bourbons (8 millions) et les single malts écossais (7,7 millions)

– le palmarès des malts est le suivant :

– Aberlour (1.300.000 bouteilles)
– Glenfiddich (1.000.000 bouteilles)
– GlenGrant (665.000 bouteilles)
– Cardhu (533.000 bouteilles)
– Glen Turner (520.000 bouteilles)
– Knockando (400.000 bouteilles)
– Bowmore (384.000 bouteilles)
– Monkey Shoulder (350.000 bouteilles)
– Singleton (300.000 bouteilles)
– Talisker (280.000 bouteilles)