Notes de dégustation de Jean-Marc Joyeux / AlambicS
Dégustation du 4 février 2016 : retour en France

 


Armorik Classic

La Distillerie Warenghem est située à Lannion, près de Guingamp, en Bretagne. Elle existe depuis 1900 et produit du whisky depuis 1983.
Elle est située sur une source nommée Rest Avel (demeure du vent). L’eau puisée à plus de cent mètres de profondeur est pure et limpide, très faible en calcaire, filtrée durant des années par le granit de la côte bretonne.

La distillerie utilise deux types de céréales, produites en Bretagne :
– Orge malté pour les single malts Armorik
– Blé pour les whiskies blended.
Les installations se composent d’un mash tun de6 000 l, de quatre washbacks en acier inox et de deux alambics en cuivre de type « pot stills ». La double distillation est réalisée à l’aide des deux alambics de capacités respectives 6 000 l et 3 500 l.
La gamme Armorik vous propose aujourd’hui des Whiskies Bretons d’exception en Single Malt et Blended.
Il a été primé Meilleur Whisky européen en 2013 dans la catégorie single malt lors des World Whiskies Awards.

Distillerie : Warenghem
Vieillissement : 5 ans en fûts de chêne de bourbon et sherry olorosso
Force : 46%
Non filtré à froid
Prix : 41 €

Distillerie :
Nez : Ample et élégant, sur les fruits secs (noisette) et le pain grillé.
Bouche : Une attaque fruitée qui révèle progressivement sa complexité, sur des notes de fruits secs et de céréales, soulignées par les épices.
Finale : Epicée et marine, elle se savoure en longueur.

La Maison du whisky :
Couleur : Jaune à reflets dorés.
Nez : Onctueux, orge maltée.
Bouche : Pointe de sel, bacon.
Finale : Fruits mûrs et épices.



Hedgehog Straight Whisky Bourbonnais

La distillerie de Monsieur Balthazar est située à Hérisson dans l’Allier, en région bourbonnaise.
En 1984, Olivier Perrier, un comédien d’origine locale, décide de produire un whisky suivant les recommandations d’un musicien américain, James Leva. La distillerie prend le nom de Monsieur Balthazar, mot désignant celui qui fait le bien sans bruit.
En 2013, David Faverot prend la relève et fait évoluer la recette du whisky : de 60% de maïs bio broyé, le taux est passé à 45%, complété par 45% de trois sortes d’orge maltée concassée et 10% de seigle réduit en farine très fine.
Toutes les matières premières sont récoltées localement.
Les céréales sont broyées sur place, et mouillées avec « l’eau des Wisigoths », une eau « avec très peu de métaux et de calcaire » tirée d’un puits situé à proximité des ruines du château d’Hérisson.
Une cuve matière d’occasion a été achetée en 2013 et il existe un projet d’acquisition d’une nouvelle cuve de capacité 2000 l.
La fermentation s’effectue en dix à douze jours en petits fûts en plastique bleu. L’achat d’une cuve en inox était prévu pour l’été 2015.
La bouillie des farines complètes obtenue est distillée par deux fois dans un alambic à bain-marie Holstein (sans colonne). Le distillat obtenu titre 73°.
Le whisky passe d’abord six à douze mois en fûts de chêne neuf de la forêt de Tronçais, puis deux ans et demi dans d’anciens fûts de cognac.
Le nom du whisky est un clin d’œil à son origine :
– Hedgehog est la traduction anglaise de « hérisson »
– Bourbonnais rappelle à la fois le bourbon et la région bourbonnaise
La production est d’environ 3 500 bouteilles par an.
Deux nouveaux whiskies sont en projet pour 2016 : le Tronçais, boisé, et l’Aumance.

Distillerie : Monsieur Balthazar
Force : 45%
Prix : 47 €

Distillerie :
Couleur : Couleur cuivrée avec des reflets orangés.
Nez : Nez puissant de vanille poivrée, de tabac blond, d’orange confite, dominé par les arômes de céréales.
Bouche : Belle allonge, souple malgré ses 45°, très long en bouche. Belle tenue toute de douceur soyeuse qui donne envie de le regoûter.
Conseil : C’est un whisky de digestif entre amis.


 
Meyer’s blend supérieur

La distillerie Meyer, située dans le village alsacien de Hohwarth a été créé en 1958 par Fridolin Meyer. Initialement spécialisée dans la distillation de fruits locaux (poire, framboise, mirabelle,…), elle s’est lancée en 2007 dans la production de whisky, vendu en tant que single malt ou inclus dans un blend.
La phase de maltage du grain est confiée à un brasseur alsacien qui pratique cette technique pour la bière. Le procédé de distillation est typique des whiskies des Highlands : la distillation est double et faite dans des alambics en cuivre de la distillerie.
Le Blend Supérieur Meyer’s est un assemblage de whisky de grain et de pur malt, vieilli en fûts de Sauternes et affiné en fûts de Pinot noir.

Distillerie : Meyer
Vieillissement : 6 ans en fûts de Sauternes
Afffinage : 6 mois en fûts de Pinot noir
Force : 40%
Note Jim Murray : 88,5/100
Prix : 44 €

Distillerie :
Couleur : Reflets cuivrés
Nez : Frais et parfumé.
Bouche : Un corps rond et légèrement sirupeux.



Eddu Silver Brocéliande

La Distillerie des Menhirs est une petite société familiale bretonne située à Plomelin (Finistère) qui produit depuis 1986 une sélection d’eaux-de-vie traditionnelles (pommeau, lambig). Cette société succède à la distillerie familiale Le Lay existant depuis 1921.
Afin de créer un whisky typiquement breton, la distillerie s’est orientée en 1998 vers la fabrication de whiskies à base de blé noir (« eddu » en breton). La variété utilisée, La Harpe, est d’origine bretonne. Elle est exempte de gluten et cultivée sans engrais ni pesticide.
La première édition de whisky est commercialisée en 2002.
La distillerie produit deux cuvées 100% blé noir (Silver et Gold) et une cuvée « blended » à partir d’un mélange de blé noir et d’orge (Grey Rock). Les cuvées Silver et Gold existent en éditions limitées vieillies d’abord en fûts de chêne français ayant contenu du cognac puis affinées en fût de chêne breton (forêt de Brocéliande).
La distillerie dispose de deux alambics charentais de 25 hectolitres à chauffe directe (flamme nue) et condenseurs de type serpentin.

Distillerie : Distillerie des Menhirs
Vieillissement : en fûts de chêne français ayant contenu du cognac
Affinage : en fûts de chêne de la forêt de Brocéliande
Force : 42%
Note Jim Murray : 92,5/100
Prix : 60 €

France Whisky :
Couleur : Or ambré.
Nez : Sarrasin chaud et grillé. Un peu de fraicheur. Pointe de noisette.
Bouche : Galette de sarrasin. Touche de Cognac boisé et vanillée. Pointe de carotte.
Finale : Un côté boisé mais frais et fruité.

La Maison du Whisky :
Couleur : Jaune d’or ambrée, belle brillance.
Nez : Séduit par ses notes boisées délicatement vanillées de chêne de la forêt de Brocéliande. Les senteurs florales d’œillet sauvage et de jacinthe accompagnent avec volupté les arômes fruités de fruits secs (amandes grillées, noix). Se développent également des notes épicées de cannelle et de curry.
Bouche : Riche et complexe, la note boisée est agréable, le côté vanillé reste. Les notes fruitées explosent en bouche, la finale est longue. Parfaite harmonie au palais, raffiné, grande présence.



Vulson Old Rhino Rye Whisky

Le Domaine des Hautes Glaces est une ferme-distillerie de montagne située au coeur des Alpes françaises, au col Accarias à 900 m d’altitude, entre Grenoble et Gap. Sa production se revendique 100% bio.
Bâti il y a quatre siècles, le Domaine des Hautes Glaces est une ancienne place forte. La distillerie occupe la partie supérieure de L’ancienne grange du château abrite la distillerie dans sa partie supérieure et les trois chais d’élevage au rez-de-chaussée.
Le Domaine des Hautes-Glaces produit son whisky à partir de sa propre production d’orge (Himalaya, Nectaria, Vanessa) et de seigle cultivés en agriculture biologique et récoltés sur un des cinq climats spécifiques du domaine (Andrieu, Le Serre, Gabert, Les Versannes et Vulson).
La première moisson a été réalisée en 2009 et la commercialisation de la première eau-de-vie en 2011.
Les installations se composent d’une malteuse à tambour, de cuves de 5 000 l, de deux alambics charentais à repasse en forme d’oignon (un Wash still de 2 500 l et un Spirit still de 700 l).
La seconde distillation est séparée en quatre partie : tête, cœur de chauffe, seconde et queue. La seconde, traditionnellement traitée comme la queue, est ici redistillée avec les bas vins de la distillation précédente.
Les distillats sont ensuite travaillés blancs ou mis en fûts de chêne français.
Vulson est le nom de la gamme de Rye (alcool de seigle. Il rappelle sans doute le propriétaire bâtisseur de domaine, Marc de Vulson de la Colombière. Ce dernier a laissé le mot vulsonnade dans les vieux dictionnaires (« meurtre d’une femme qui est surprise en adultère ») pour avoir embroché et fait rôtir sa femme et son amant …
White Rhino Rye est élaboré à 100% avec du seigle cultivé sur le climat les Gabert. Il est produit par triple distillation à feu nu et vieilli en fûts de chêne français.

Distillerie : Domaine des Hautes-Glaces
Force : 45%
Sans filtration à froid ni additif
Vieillissement : en fûts de chêne français
Prix : 67 €

Distillerie :
Couleur : Pâle, reflets cuivrés.
Nez : D’abord frais, aérien, mentholé, le nez devient salin (olive noire) puis gourmand (fruit à noyau, orange confite).
Bouche : L’attaque franche et vive laisse place à un corps onctueux (pain d’épices, raisin) qui se densifie et révèle une étonnante minéralité.
Finale : Longue et corsée. Les épices se font puissantes et complexes (poivre noir du Vietnam, colombo) et accompagnent une sensation nourricière. Le verre vide rappelle ses origines : le seigle et la montagne (gentiane, carvi).



Rozelieures Fumé Collection

Fondée en 1890 par Michel Grallet, la distillerie de Rozelieures se trouve dans le village lorrain du même nom. Alors qu’elle produisait principalement des eux de vie de mirabelle, la distillerie s’est lancée à partir de 2002 dans la production de single malt.
La distillerie utilise des malts tourbés (6, 12, 20 et 45 ppm de phénol) d’origine lorraine. La distillerie produit elle-même des variétés d’orge à malt.
Le broyage du malt, le trempage et l’extraction du jus sucré puis la fermentation sont réalisés à Rozelieures. La distillation du moût ainsi obtenu s’effectue en deux passages dans des alambics de type charentais à repasse.
La distillerie utilise des fûts de diverses origines pour le vieillissement :
– USA : Kentucky (fûts de bourbon)
– Espagne : Xérés (fûts de fino, Olorosso, et Pedro Ximenez)
– France Bourgogne (Vosnes Romanée)
– France vallée du Rhône (Saint-Joseph blanc et Condrieu)
– France sud est (Banyuls)
– France sud ouest (Armagnac, Sauternes, …)
Le vieillissement du whisky de Rozelieures s’effectue dans trois chais aux ambiances propres :
– « Le grenier de la distillerie » : une forte amplitude thermique entre l’hiver et l’été qui donne à des whiskies assez jeunes des propriétés de whiskies âgés.
– « La cave de la bergerie » : une température presque constante, une hygrométrie élevée pour un vieillissement long donnant un whisky fin et délicat.
– « Fort Pelissier » : plus haut en altitude, une ambiance de salles voutées plus sèche que la cave de la bergerie qui fournit un whisky très équilibré et souple
La gamme de whiskies Rozelieures est constituée exclusivement de single malts : Single malt, Rare collection, Fumé collection, Tourbé collection
Le single malt Fumé collection est un whisky tourbé fumé (malt à 20 ppm de phénol), vieilli à 100% en fûts de Xérès Fino.

Distillerie : Rozelieures
Vieillissement : fûts de Xérés Fino
Force : 46%
Teneur en phénol : 20 ppm
Prix : 59 €
Distinction : médaille d’Argent, Concours général agricole, Paris 2015

Distillerie :
Visuel : Belle couleur ambré
Nez : Epice, fumé, tourbé
Bouche : Belle longueur, rondeur, très aromatique, très belle finale, fumé puis tourbé

La Maison du Whisky :
Nez : Doux, fumé amande et miel.
Bouche : Arômes de café torréfié et de fumée de tourbé (20ppm).
Finale : La finale d’une grande longueur dévoile la matière et le gras d’un grand whisky non filtré à froid.

Notes de dégustation de Michel MARC / AlambicS
Dégustation AlambicS du 14 décembre 2015 : Rhums et accras

 

 
Rhum blanc Chalong Bay/ Thaïlande/40%

Nez floral avec des touches d’amande et des fruits exotiques (Litchi)
La bouche est raffinée, mais le rhum paraît alcooleux
La finale s’avère courte
Rhum qui ne teins pas les promesses du nez.
Court.


 
Rhum Williams & Humbert. Dos madeiras / Guyana + Barbade / 40%

Couleur ambre/vieil or
Nez élégant marqué par le Jerez. Fruits secs (figue) et rancio. Subtil.
Belle bouche, douce, tapissante, sur la banane flambée, avec de la rondeur, des petites épices et du sucre
Harmonieux et complexe.
Ensemble bien fondu


 
Botran 18 Solera /Guatemala/ 40%

Ambre soutenu
Nez superbe : bois (santal), vanille, fruits à l’alcool (noyau de cerise)
Bouche puissante, boisée. Rhum sec, subtil et fin
Belle longueur
Rhum équilibré


 
J.M. XO / Martinique / 45%

Or reflets jaunes
Nez de réglisse avec des touches champignonnées
Bouche marquée par un côté très « canne à sucre » (végétal), avec du bois, de la vanille et de la cannelle
Belle texture et belle structure


 
Rhum PMG Libération 2012 / Guadeloupe / 59,80%

Or ambré
Nez puissant, mais maîtrisé et subtil. Epices, bois, vanille, fruits secs
Bouche puissante et complexe, très épicée.
Finale salée, très longue

Notes de dégustation de Michel MARC / AlambicS
Dégustation du 17 septembre 2015 : influence de la forme de l’alambic sur le whisky

 


Aberlour 18 ans. 43%.
Alambics Onion shape et Classic Pot Stills.

Ambre à reflets bronze
Nez de miel, de pâte de coing, avec des touches de menthol, de banane et de cacao.
Bouche à l’attaque harmonieuse, marquée par le rancio et soutenue par des arômes de Finale longue et élégante.
Beau whisky.



Glen Grant 22 ans. 54,1%. Signatory Vintage. Hogshead.
Alambics de type « bell shape » équipés de « purifiers ».

Ambre doré à reflets verts.
Nez expressif, floral (fleurs jaunes), avec des notes d’amande amèrs et uen pointe d’alcool.
Bouche confirmant le nez, avec beaucoup de fraîcheur et de finesse.
Puissant, fin harmonieux.



Glenrothes 1997, 17 ans. 46%. Signatory Vintage.
Alambics de type « boil balls ».

Couleur dorée.
Nez légèrement soufré, évoluant sur les fruits à noyau.
Attaque délicate, puis la bouche révèle un corps puissant, avec une belle texture. Le bois maîtrise tout juste cette puissance.
Whisky puissant, riche, élégant avec une belle longueur.



Miltonduff 10 ans, 40%. Gordon & MacPhail.
Alambics de type « onion shape ».

Ambre à reflets bronze.
Nez marqué par le malt, avec des notes boisées et florales (fleurs d’ajonc) et une évocation de tabac froid et de banane sèche.
Bouche à l’attaque équilibrée, aux arômes de miel et de noisette, d’une belle finesse.
Finale sur des notes amandées.
Whisky équilibré.



Strathisla 12 ans 40%.
Alambics de type Classic Pot Stills et Boil Balls.

Ambre doré à reflets verts.
Nez sur le miel, les amandes et les fruits compotés.
Bouche assez douce, à la texture huileuse, malgré un alcool bien présent. Whisky tapissant. Arômes de fruits sur une trame mentholée. De la richesse.
Finale longue. Whisky harmonieux.

Notes de dégustation de Michel MARC
AlambicS. 3 novembre 2015

 

Auchnagie Archivist. Gamme Lost Distilleries. 46%. Blended malt DeLuxe.

Or clair à reflets métalliques.
Nez sur le bois, le sherry, le malt, les fruits secs et la vanille.
Bouche assez puissante, épicée, légèrement médicinale. Evocation de fruits à noyau.
Finale longue. Whisky cohérent, harmonieux.


 

Jericho Classic. Gamme Lost Distilleries. 43%. Blended malt.

Ambre foncé à reflets orange.
Nez alliant richesse et fraîcheur. Discret au début, il s’ouvre sur des notes de tarte Tatin et de vanille.
La bouche est sur les fruits compotés, le caramel et les épices. Bouche puissante.
Whisky bodybuildé.


 

Lossit Classic. Gamme Lost Distilleries. 43%. Blended malt.

Couleur pâle.
Nez sur la tourbe, le combawa et le kumquat.
La bouche présente des notes herbacées et une touche de gentiane. De la subtilité se profile derrière la puissance.
Finale saline.
Beau whisky.


 

Stratheden Classic 43%. Blended malt.

Or vif.
Le nez, assez fermé, offre des notes florales (fleurs jaunes), avec de petites évocations d’agrumes (citron, écorce d’orange) et des touches assez médicinales virant à la fumée.
En bouche, le whisky se révèle un peu rectiligne, voire étriqué.
De la finesse en finale.
Ne pas boire après un whisky puissant.


 

Towiemore Classic 43%. Blended malt du Speyside.

Ambre à reflets verts.
Nez vanillé avec des notes chocolatées, voire réglissées. Une impression de fumée, assez volatile, est suivie d’arômes de confiture d’agrumes et de caramel.
La bouche est assez douce, presqu’onctueuse.
La finale, courte et un peu brûlante, se profile sur des notes de fruits à coque.
Ce whisky présente un net décalage entre la bouche et le nez.

Notes de dégustation par Michel MARC

 

  • Nikka White. Pur malt. 43%. Dég. 43,5€.

Couleur : doré.

Nez : médicinal, marqué par la gentiane et la tourbe.

Bouche : assez forte à l’attaque. Puis la tourbe, bien maîtrisée, se manifeste,

sur une texture un peu huileuse.

Finale marquée par une petite amertume.


 

  • Hakushu, / Suntory, 12 ans. 43,5%. 72€.

Couleur : doré

Nez : fruits jaunes, du bois sec, de la fumée.

Bouche : brelle bouche fine, sur les fruits secs et les fruits acidulés, avec des notes

épicées.

Finale : évoquant la tarte Tatin, avec une petite amertume.


 

  • Nikka Coffey Malt. 45%. Dég. Du 13 avril 2015. 54€.

Couleur : or bronze, ambre.

Nez : floral et fruité, avec des notes de miel.

Bouche : facile d’accès, avec de l’opulence. Notes de fruits blancs et mûrs.

Finale saline.


 

  • Nikka Miyagikyo 12 ans. Malt de 12 à 16 ans.45%. Dég. Du 13 avril 2015. 99€.

Couleur : ambre à reflets bronze.

Nez : sur le menthol, la gentiane et les fruits secs.

Bouche : agréable et ample, avec de l’élégance.

Beau whisky.


 

  • Nikka Taketsuru 17 ans. 43%. Assemblage de Yoichi et de Miyagikyo ; vieilli en fûts de sherry. 99€.

Couleur : ambre bronze

Nez : bien marqué par le sherry et les fruits secs.

Bouche : très belle, avec de la mâche. Des notes boisées, des arômes exotiques

et du sherry. Belle longueur.

Très beau whisky !